Amar Meriech et Leïla El Mahi : Une collaboration poétique transculturelle au Printemps des Poètes 2024 à Vanves

Lors de la 25ème édition du Printemps des Poètes, qui s’est déroulée au Centre Culturel Albert Gazier à Vanves le 24 mars, Amar Meriech et Leïla El Mahi ont offert une démonstration remarquable de collaboration interculturelle. Amar a accompagné Leïla en arabe lorsqu’elle lisait ses poèmes en français, tandis que Leïla a fait de même pour Amar, l’accompagnant en français lorsqu’il lisait ses poèmes en arabe.

Cette interaction entre Amar et Leïla a brillamment illustré la beauté de la poésie comme un moyen de communication qui transcende les barrières linguistiques. Leur capacité à se soutenir mutuellement dans les traductions a permis au public de s’immerger complètement dans l’expérience poétique, en appréciant la richesse de chaque langue.

L’événement, orchestré par l’association Rives Méditerranéennes sous la direction de Fatima Chbibane, a mis en lumière la diversité culturelle et linguistique à travers ces échanges poétiques. Les traductions de Manal Bouabidi pour les poèmes d’Amar et de Rajaa Chebbi pour ceux de Leïla ont également joué un rôle crucial, enrichissant la compréhension et l’appréciation des textes par un public plus large.

La rencontre a été embellie par les performances musicales de Salah Lhasoumi au oud et de l’artiste vocal « Ya Ta Shi », créant une atmosphère où poésie et musique se mêlaient harmonieusement.

Cette collaboration entre Amar Meriech et Leïla El Mahi au Printemps des Poètes a non seulement mis en évidence leur talent et leur sensibilité poétique, mais a aussi rappelé l’importance de la poésie dans le dialogue interculturel. Leur performance a laissé une impression durable, renforçant le lien entre les cultures à travers l’art de la poésie.